vendredi

Chapitre 2 - LA FILLE DU PARC - extraits...


video

"J'ai distingué un agité particulièrement remarquable, un jeune spécimen sémillant, au look dévastateur et à la chevelure noire en pétard. De taille moyenne, il bouge souplement, tout en minceur musculeuse. Il porte un jeans troué aux genoux, une veste noire et des boots pointues. Il discute activement avec un type façon dandy, redingote et chemise blanche à jabot, aux cheveux châtains bouclés. En me rapprochant, j’examine le garçon décoiffé. Il a de jolis traits réguliers et un anneau d’or à l’oreille. Une légère estafilade zigzague sur son menton. Sa voix est grave et modulée. Je me glisse à son coté, essayant d'atteindre le buffet parmi la mêlée des assoiffés... Une de ses gesticulades m'éjecte de mon emplacement sans qu'il daigne s'en excuser. Piquée, je m'insinue entre lui et son copain et l’apostrophe :
- Tu pourrais faire attention !"
**
"Je l'observe, intimidée, blottie au fond du fauteuil. Il me sourit puis s'assoie sur mon accoudoir, le visage tout proche du mien :
- J'ai pensé à toi... Je craignais avoir halluciné...
Il attrape une mèche de mes cheveux qu'il tourne autour de ses doigts. Ses yeux sondent les miens. Il murmure :
- Baby baby baby...
Il se lève, saisit une des ses guitares qu'il cale sur ses genoux et s'accompagne :
« Baby baby baby
Won't you be my girl..."
  video
  video
"Nicolas joue doucement. Sa voix est profonde, mélodieuse. Je suis sous le charme...
Il enchaîne avec des riffs mordants :
Brown sugar how come you taste so good ?
Brown sugar just like a young girl should..."
**
"Nous sommes placés dans les premiers rangs devant la scène où se produit Dr Feelgood. Je me sens totalement en phase avec leur style de musique, pub-rock, selon Nico... qui les a déjà vus en Angleterre. Il se tient derrière moi, son corps mouvant au rythme de la musique exerce une légère pression dans mon dos. Il me glisse à l'oreille quelques remarques sur le jeu des musiciens qu'il m'a nommés, et cite les morceaux qu'ils interprètent, « Back in the Night, She Does it Right, Going back Home, Roxette... ». Le guitariste, Wilko Johnson, est exceptionnel, très agité et explosif, il se déplace de façon spasmodique et saccadée, la guitare pointée en mitraillette. Le chanteur, Lee Brilleaux, a une voix grave et profonde de crooner qui se place à la perfection et joue superbement de l'harmonica."
video
**
" Il sort de la chambre, s'affaire un peu dans la pièce d'à-côté et crie :
- J'y vais ! Bye bye baby !
Le bruit de ses pas vifs décroît dans l'escalier, la porte du bas claque et ses talons résonnent sur le trottoir.
« My love has gone away... But all that's left is a place dark and lonely... »
video
**
 "Je feuillette une BD de Margerin tout en écoutant le ronron du bavardage imagé de Rachel sur fond de Lou Reed : « We gonna have a real good time together, We're gonna laugh and dance and shout together, Na nanana nananana hey hey hey...», accompagné par les accords de Jérôme à la guitare sèche, quand Isa fait irruption en fin d'après-midi, accompagnée de Patrick et Nico, lequel se jette sur moi :
- Tiens, ma madone des canapés est réveillée !
Il me plaque deux baisers sonores sur les joues auxquels je réponds mollement.
- Ça va ? Pas trop dure la descente Foxy Lady ? insiste-t'il."
video
**
"Néanmoins, nous occupons joyeusement notre temps. Nous claquons bruyamment des parties de flipper et de baby-foot avec force cris de victoire ou de dépit. Pour le baby, je m'allie à Nicolas ou Éric contre Isa et Philippe. D'autres jeunes nous rejoignent et nous formons des équipes. Chacun paie sa tournée, et le patron, empressé, nous sert des bières, des panachés, des Monaco...
Le juke box égrène à fond les hits, dont ceux des Rubettes, on braille les refrains dans la cacophonie générale...
« Do do do the juke box
Do do do the juke box
Come on baby,
Do the juke box jive
Just like they did it nineteen fifty five... »
On repousse les tables et je danse avec Isa des rocks maladroits et nerveux..."
video

TEASER présentation + Vidéo...